Je suis désolée d'avoir délaissé mon blog, mais le temps m'a beaucoup manqué, étant investie un peu (trop) partout. Sur la suggestion de Sylvie, une des mamans dont je lis régulièrement le blog, il est effectivement grand temps que je fasse le point sur cette année scolaire.

Cela me paraît encore miraculeux, mais tout s'est passé pour le mieux, quasiment tout au long de l'année !

Ceci surtout grâce à une Principale impliquée et des professeurs, un peu craintifs au début, mais qui se sont portés volontaires. Comme d'habitude, quand la volonté est là, tout est plus facile. Je mesure notre chance car il faut bien dire que c'est loin d'être toujours le cas. Tous m'ont dit lors d'une réunion qu'ils avaient eu surtout peur de ne pas savoir faire et qu'ils ont été agréablement surpris.

La composition de la classe avait été étudiée pour qu'il n'y ait pas trop d'enfants "difficiles". La moitié des enfants sont des enfants qui connaissent et apprécient Antoine, certains depuis la Maternelle.

La Principale nous avait proposé, la veille de la rentrée des classes, de faire une réunion d'information auprès des enseignants, mais aussi des surveillants. J'avais fait un petit résumé écrit des principales difficultés d'Antoine, le plus court possible car l'expérience du primaire m'avait appris que les enseignants n'ont/ne prennent pas tous le temps de lire la documentation qu'on leur fournit. J'avais bien sûr oralement illustré d'exemples chaque point. Le voici.

Principales_diff

Antoine a utilisé toute l'année son ordinateur en classe et pour les devoirs. Pour les contrôles, les professeurs qui les préparent sur leur ordinateur lui donnaient leur fichier sur leur clé USB, qu'Antoine leur rendait une fois le contrôle effectué, et ils imprimaient eux-même ensuite. Nous n'avons donc pas eu besoin de l'imprimante au collège.

Son ordinateur lui a servi également pour le cahier de textes. Voici ce qu'il a utilisé. C'est payant, mais pas très cher, et facile à utiliser.

http://www.01net.com/telecharger/windows/Bureautique/agenda/fiches/telecharger-17857.html

Il a été accompagné la plupart de l'année à plein temps par 2 AVS : Cyril, notre AVS municipal qui s'occupe d'Antoine depuis la PS de maternelle et pour qui ça sera malheureusement la dernière année, venait le matin, et Anne une AVS privée supervisée par une psychologue formée aux TED, l'après-midi. Cyril a aussi bénéficié de supervision cette année. Anne nous a quittés en mai, ayant eu une opportunité professionnelle à ne pas laisser passer, mais continue à venir le jeudi après-midi, qui est son jour de congé. Cela nous permet de voir si Antoine se débrouille bien tout seul. Cela permet aussi de rassurer les enseignants pour l'an prochain, car le revers de la médaille quand l'enfant est accompagné à plein temps, c'est qu'ils n'ont pas l'occasion d'essayer sans AVS et ont souvent peur. Là, nous voyons que ça ne pose pas de problèmes, dans la plupart des matières.

A propos des matières justement. Ce ne sont pas forcément celles qui fatiguent les enfants ordinaires qui fatiguent le plus Antoine. Ce qui lui demande le plus d'efforts et de concentration, ce ne sont pas les maths ou le français, ou même l'histoire/géo ou l'anglais, non, ce qui lui en demande le plus, c'est la musique, le dessin, et le sport.

La musique l'intéresse car il est plutôt question d'histoire, qu'il adore, mais il y a trop de bruit, ce qui l'empêche d'entendre correctement le cours. Le dessin, l'enseignante n'est pas assez cadrante non plus, donc là aussi beaucoup de bruit et de mouvement. De plus, Antoine ayant des problèmes de motricité fine et peu ou pas d'imagination, le dessin n'est pas son fort. Nous avions d'abord envisagé qu'il n'aille pas à ce cours, mais finalement, c'était tout de même enrichissant pour lui, aussi il y est allé toute l'année. Et enfin le sport, à cause de ses difficultés de motricité globale et à contrôler ses émotions dans les jeux de compétition (j'en ai parlé auparavant). Cela veut dire que ce sont les 3 matières où Antoine doit être absolument accompagné. Il s'avère également que pendant les cours de techno, où il y a parfois des manipulations sur plusieurs machines en même temps, l'enseignent préfère que l'AVS soit présent.

L'événement marquant de cette année a été un séjour de 5 jours dans le Jura, organisé chaque année par ce collège pour les élèves de 6e. Il s'agit de faire du sport de pleine nature, ce qui est au programme, mais peu facile en région parisienne, d'où l'organisation de ce voyage. Du coup, Antoine nous a quittés pour la 1re fois, accompagné de Cyril. Et il est revenu heureux... et grandi ! Il a gagné en autonomie et a pu se faire des copains. Ca montre bien que si nos enfants n'ont pas de copains, c'est surtout parce qu'ils ne savent pas comment faire. Ce n'est pas qu'ils ne le veulent pas, bien au contraire !

Voici quelques photos de ce séjour :

PhJura PhJura   

Vous remarquerez qu'il a réussi à être le 1er de la file. L'attente est encore un peu difficile... 

PhJura                      PhJura

Activités équitation et spéléo.

Et enfin, une fête, avec défilé de mode et chansons. Son "costume" représente l'été.

PhJura   PhJura

Cela nous encourage à l'envoyer en séjour pendant de prochaines vacances.

Comme vous vous en doutez peut-être, Antoine a d'excellentes notes et passe donc en 5e. Il est très bon en anglais et a choisi l'option latin pour l'an prochain. Il aime toujours autant l'histoire, a pris goût au français, grâce son excellente prof, avec qui il a également participé à un atelier conte et à un concours. Pour les maths, c'est surtout la géométrie qui lui pose problème, mais il y a fait beaucoup de progrès. Finalement, nous n'avons pas utilisé de logiciel pour la géométrie. Géotrousse http://laboutique.inshea.fr/boutique/fiche_produit.cfm?ref=Lo11& se révèle trop peu précis pour les manipulations, ou alors nous n'avons pas su l'utiliser. Et les autres logiciels sont trop puissants, donc trop compliqués. Antoine a donc dû faire la géométrie à la main, ce qui n'était pas une mauvaise chose.

Il y a tout de même eu quelques incidents (3 seulement au total) au cours de cette année, mais qui ont été bien gérés par l'équipe (puisque informée de comment réagir) et même par Antoine. Sauf le dernier, dû à une mauvaise compréhension des problèmes d'Antoine (la prof m'a dit n'avoir pas été à la réunion de début d'année). C'était en dessin, elle lui a mis un zéro pour un dessin non rendu, qu'en fait il n'avait pas. Il semble que cette enseignante perde couramment les dessins de ses élèves. Vous vous doutez de la réaction d'Antoine : un imprévu + une injustice + une mauvaise note qui lui fait baisser sa moyenne ! Je crois que cette prof n'a pas bien compris..., ce qui me fait à nouveau envisager qu'il n'aille pas en dessin l'an prochain. Dommage, car je trouve que ça lui apporte beaucoup tout de même.

L'an prochain, nous avons prévu qu'Antoine soit accompagné le matin uniquement, à nouveau par une AVS privée supervisée. Je ne suis pas tranquille car j'ai l'impression que la classe va être moins "adaptée" que cette année. Je suis bien consciente que tout s'est passé au mieux cette année parce que toutes les conditions étaient réunies pour ça. Si des éléments de la classe sont trop perturbateurs, Antoine aura beaucoup plus de mal à se contrôler. L'emploi du temps n'étant connu qu'au dernier moment, nous ne savons pas encore si les cours où il a vraiment besoin d'être accompagné seront bien le matin, bref quelques incertitudes...

En attendant cette prochaine rentrée, que je ne manquerai pas de vous raconter bien sûr, je souhaite de bonnes vacances à tous nos enfants et à leurs parents !