Les scénarios sociaux ont été mis au point par une orthophoniste, Carol Gray. Il s'agit de petites histoires, écrites ou en images, destinées à améliorer la compréhension d'une situation sociale.

Il faut se souvenir que les personnes avec TED ont des difficultés à comprendre le langage non verbal et des difficultés à anticiper l'impact de leurs actes ou de leurs paroles sur leur interlocuteur. Ces scénarios vont donc leur permettre de mieux comprendre les événements à venir qu'ils n'ont pas encore vécu ou les événements passés pour lesquels ils ont eu des réactions inappropriées.

Tout le monde peut écrire des scénarios sociaux, à condition d'avoir bien décortiqué auparavant la situation que l'on va aborder et de bien les adapter au niveau de la personne. Il s'écrivent généralement à la 1re personne. On commencera par décrire la situation, puis le comportement que l'on cible, et enfin la réaction des autres personnes, sans oublier le bénéfice qu'il y aura à appliquer ce scénario.

En voici quelques exemples :

Celui-ci est destiné à un enfant verbal et lecteur, dont l'intérêt particulier se porte sur les trains.

Bavarder à la récréation

  • A la récréation, j'aime bien parler des trains avec les autres enfants.
  • Les autres enfants n'aiment pas que je parle tout le temps de la même chose.
  • Quand je parle trop longtemps des trains, ils s'ennuient et s'en vont plus loin, ou ils se moquent de moi.
  • Quand je veux bavarder avec les autres enfants, je peux essayer :
    - de parler d'autre chose que des trains : de mes animaux, du sport à la télé par exemple,
    - de leur poser des questions sur ce qu'ils aiment,
    - d'écouter leurs réponses,
    - de répondre à leurs questions ou de leur poser d'autres questions.
  • Souvent, les autres enfants aiment qu'on leur parle de ce qu'ils aiment ou de ce qu'ils connaissent
  • Les autres enfants aiment aussi parler de ce qui leur plaît.
  • C'est agréable de parler de sujets différents avec les autres.

Le suivant est illustré. C'est la maman d'Augustin qui l'a fabriqué (voir son blog dans la colonne de droite) et il convient même aux enfants non-lecteurs.

scn_rio

On peut aussi en faire dans le style mode d'emploi en photos (je ne sais plus à qui j'ai emprunté ce fichier, que l'auteure se fasse connaître pour que je la cite) :

Laver_les_mains


Et puis, il en existe de tout prêts dans les magazines pour enfants, où on trouve souvent des petites BD. Elle ne sont pas prévues pour ça, mais peuvent très bien faire office de scénario social. Je pense à la famille Choupignon dans Pomme d'Api (Bayard Presse), Pic la Panique et Pic l'Esprit pratique dans Astrapi, aux livres de Max et Lili, entre autres. Pour les plus petits, il y a les livres de Petit Ours Brun également, les Choupi et bien d'autres. Ce que j'aime bien dans les magazines, c'est que les histoires suivent les saisons et qu'elles sont donc d'actualité.

On trouve des livres de scénarios écrits spécialement pour les TED. Carol Gray en a écrit bien sûr. J'aime bien celui-ci également, qui est en anglais, mais que l'on peut comprendre et traduire tout de même facilement, car il est accompagné de photos :

:http://www.futurehorizons-autism.com/p-99-the-social-skills-picture-book-teaching-play-emotion-and-communication-to-children-with-autism.aspx


Sc

On peut très bien aussi choisir le passage d'un film que l'on va montrer et commenter.

Vous l'aurez compris, les scénarios sont encore un moyen visuel pour nos enfants d'apprendre ce que les autres savent intuitivement. Et plus ils apprennent, mieux ils s'insèreront dans le milieu ordinaire.